Action Éducative // Arts du Cirque

La pratique du cirque est particulièrement propice au développement psycho-moteur. Les disciplines circaciennes mettent en jeu des capacités essentielles comme la coordination, la dissociation, l’équilibre. Elles impliquent un travail autour de la confiance, en soi-même et envers les autres, autour de la sécurité, du risque et de la prise de risque, de la conscience et de l’écoute.

JPEG - 1.7 Mo

L’activité est abordée sous l’angle du jeu. Chaque enfant est invité, tel qu’il est, à s’amuser, à faire, tout en développant sa créativité à travers l’expression de son imaginaire. Les apports techniques viennent soutenir cette démarche. La performance n’est pas recherchée pour elle-même, mais la réalisation d’une prouesse, d’un dépassement personnel, d’une "réussite" quelle qu’elle soit est saisie et est matière à valoriser et mettre en confiance, favorisant bien-être, acceptation de soi et des autres. Tout est objet de jeu, et se vit dans le moment, dans la présence à ce moment, dans l’action en temps réel, quelle que soit la discipline abordée.

Appréhender les Arts du Cirque à son rythme par le jeu, l’échange et l’expression de soi dans la convivialité, l’entraide et le respect de chacun.

Ainsi, d’observations en réalisations, chacun se confronte à ses peurs, repousse ses limites, prend patience, persévère, fait confiance, réussit, rate.
Et ce faisant, on découvre son corps, développe son sens de l’équilibre, sa capacité à coordonner ses mouvements, sa souplesse, la confiance en soi et dans les autres.

JPEG - 1.3 Mo

L’activité Cirque peut être l’objet d’un parcours d’éducation artistique et culturelle (P.E.A.C. cf. documents*). Celui a pour but l’accès de tous les jeunes à l’art et à la culture et se donne trois champs d’action :

  • rencontres avec des artistes et des œuvres
  • pratiques individuelles et collectives dans différents domaines artistiques, et des connaissances qui permettent l’acquisition de repères culturels
  • le développement de la faculté de juger et de l’esprit critique

source : Bulletin officiel > 2015 > n°28 du 9 juillet 2015 > Enseignements primaire et secondaire

En concertation avec l’équipe éducative l’on prend en compte les contraintes matérielles, d’espace, le planning et les objectifs pédagogiques afin d’élaborer une organisation et un contenu adapté.

Étapes d’interventions

  • Rencontre des intervenant-es et découverte des agrès, du matériel, des consignes. Pratique et découverte de chaque "discipline".
  • Choisir un matériel d’équilibre et un objet / discipline de jonglerie et approfondir les techniques.
  • Imaginer une saynète et/ou développer un numéro / un passage. Restitution des travaux.

Interdisciplinarité - chaîne d’activité

L’équipe éducative est invitées à se saisir de l’activité pour enrichir les temps de motricité de jeux et d’exercices vus en atelier. De plus, elle pourra accompagner et rebondir sur le travail de recherche autour de la restitution et élargir les champs d’action à d’autres disciplines, par exemple :

  • recherche historique sur le cirque
  • travaux d’écritures narratifs/créatifs
  • activités manuelles : dessins/illustrations, fabrication (élément de costume, masque, accessoire), maquillage

Organisation type d’une séance

  • Mobilisation corporelle et préparation (échauffement)
  • Pratique dirigée / libre
  • Retour sur la séance / relaxation

Selon l’arrêté du 1-7-2015 - J.O. du 7-7-2015**

JPEG - 1.4 Mo

Le projet n’est jamais figé et doit pouvoir évoluer et se transformer en cours de réalisation, notamment selon les réactions et les initiatives des élèves eux-mêmes ; il est un moyen d’atteindre des objectifs éducatifs et non un cadre contraignant. Le processus, le cheminement qu’il propose, par les vertus pédagogiques et éducatives de l’essai, de l’expérimentation, de l’erreur, de la réorientation, compte bien plus pour la formation de l’élève que la production ou la restitution finale, l’aboutissement du projet.

JPEG - 1.2 Mo

Si le choix d’une restitution en fin d’intervention est retenu, il nécessite un accompagnement au plus près des élèves afin que le bilan de cette dernière étape soit positif et encourageant.

Le guide pour la mise en œuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle* précise :

La restitution du projet est une réalisation concrète, étape ou finalité de la démarche,
grâce à laquelle les élèves s’approprient le projet. (...)
Les parents d’élèves peuvent prendre part à la restitution du projet, parfois même
être associés à certaines de ses étapes. Ces situations permettent aux enseignants
d’échanger différemment avec les familles et de favoriser une communication entre parents, enfants et école qui transforme le rapport au savoir. Pour les parents, ces projets révèlent aussi les potentialités de leur enfant.

Le guide du PEAC mentionne le bénéfice "d’échanger différemment avec les familles et de favoriser une communication entre parents, enfants et école".

JPEG - 1.9 Mo

Nous ajoutons que, selon la posture des instituteur-ices, professeur-euses et, plus largement, du personnel éducatif, les apports relationnels avec les enfants peuvent être très bénéfiques.
Dans le projet pédagogique de l’équipe de Circocric, nous proposons que les enseignant-es, les éducateur-ice et les parents (accompagnant-es) participent au même titre que les enfants à l’activité.
Par expérience, une telle posture modifient parfois étonnamment le rapport enfant enseignant-e. Concrètement, se positionner en apprenti avec les enfants permet d’échanger de s’aider se conseiller et la relation souvent "autoritaire" est contre-balancée par une expérience ludique partagée valorisant respect mutuel, entraide et responsabilisation.

Cette posture d’apprenant-e ne signifie pas que l’adulte renonce à son "statut"/rôle d’adulte responsable.
En effet, il reste garant de la sécurité physique et affective des enfants mais, il veillera à ne pas interférer avec la conduite de l’atelier par l’intervenant-e et sera moteur de l’activité et force de proposition à l’image des enfants eux-mêmes.

Handicape, la pratique s’adapte au pratiquant-e

JPEG - 1.3 Mo

Comme la pratique s’adapte aux contraintes et objectifs, elle doit s’adapter aussi fondamentalement au pratiquant-e.
Ainsi on parle de Cirque adapté mais n’est-ce pas toujours le cas ?
Chacun porte des handicapes selon ses expériences et ses capacité et l’environnement et la situation (appréhension / hauteur par ex.).
Un fauteuil peut devenir un atout et constituer une base solide pour une pyramide par exemple, une cane devenir un accessoire privilégié.
On veillera à valoriser les atouts et apports de chacun, que l’enfant puisse suffisamment s’affirmer pour ensuite repousser ses limites, se confronter à des difficultés tout en garantissant une pratique agréable et satisfaisante.

Quelques réalisations de Circocric - maternelle / primaire / collège :

  • Projet Fil-fil de la Communauté de Communes Erdre et Gesvres
    23 novembre - 13 décembre 2019
    public : 12 classes de maternelles des écoles publiques de Fay de Bretagne, Grandchamp-des-Fontaines et Sucé sur Erdre
    → sensibilisation - éveil - initiation aux Arts du Cirque à raison de 2 séances d’une heure par classe
  • École maternelle de Ragon à Rezé
    mai - juin 2014
    public : 5 classes maternelles - dix matinées d’ateliers découverte aux arts du cirque et spectacle à la fête de fin d’année
    → Montage de projet éducatif avec les enseignants-tes
  • Projet cirque à l’école maternelle et primaire Julien Gracq à Nantes
    du 4 au 29 juin 2012
    public : environ 190 enfants de 3 à 11 ans dont enfants accompagnés porteurs de handicape
    → projet en lien avec le projet d’école - ateliers cirque avec restitution lors de la fête d’école de fin d’année
  • Projet cirque annuel au collège Pierre de Coubertin à Legé
    de 2003 à 2008
    public : plus d’une centaine de collégien-nes concerné-es sur six ans
    → projet en lien avec les professeurs et le programme d’EPS et l’UNSS
    représentations de fin d’année

    Annexes

* PDF Guide pour la mise en œuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle

** Bulletin Officiel en ligne // Actions éducatives - PEAC - 2015

Matériel à disposition de l’activité cirque

Matériel d’équilibre

  • boules d’équilibre diamètres 70 cm et 120 cm
  • fils d’équilibre autonomes
  • monocycles (différentes tailles)
  • rolla-bolla
  • pédalgos (ou pédalo à 2 et 4 roues)
  • trapèze (si possibilité d’accroche)
  • tapis

Matériel de jonglerie ou jonglage

  • balles
  • foulards
  • anneaux
  • massues
  • diabolos
  • bâtons du diable - bâtons fleur - golos
  • assiettes chinoises
  • bolas

Jeu expression

  • nez rouges
  • costumes
  • maquillage
  • pendrillon
  • accessoires divers

Navigation

Annonces